Le concours Génération mobilité proposait aux jeunes d’imaginer l’entreprise du futur. Plus de 5000 étudiants plutôt enthousiastes ont répondu à l’appel. Petit florilège de leurs propositions. Les jeunes ne manquent pas d’imagination pour penser le monde de demain. Et ils ne sont pas en reste quant à l’entreprise du futur. Interrogés sur leur vision du numérique dans le monde professionnel à l’horizon 2020, les étudiants ont massivement envoyé leurs contributions pour participer au concours Génération mobilité . L’entreprise de 2020, une simple «base de données online»? Sans surprise, ils prévoient massivement l’invasion du numérique, qu’ils jugent source de progrès. Grâce à son essor, «les informations circuleront mieux», «les tâches traitées seront de plus en plus transversales» estime Solène, qui prévoit aussi la démocratisation des réseaux sociaux d’entreprise. «Ce ne sera plus “chacun cultive son jardin”, mais “la force de travail cultive le jardin de l’entreprise” avance-t-elle, très “feng shui”». Le vrai basculement viendra aussi des employés eux-mêmes, puisque d’ici 2020 les «digital native» peupleront massivement les open space… ou simplement les «entreprises virtuelles». «En 2020, l’entreprise ne sera peut-être après tout qu’une base de donnée online accessible via mot de passe» imagine Solène. Les jeunes sont nombreux à remettre en cause le modèle de la grande firme qui regroupe des centaines d’employés au sein de bruyants open space. Jean-François rêve lui d’une entreprise archipel avec «des locaux à taille humaine, répartis sur le territoire» ainsi que des télécentres pour remplacer «les immenses bureaux urbains». Pour Laurent, l’individu 2.0 passera «15% tout au plus» de son temps en entreprise, alternant entre «phases d’isolement indispensable à la réflexion, et workshops dans des espaces de coworking ». «L’entreprise de 2020, je l’imagine surtout en faillite!» Mais même s’ils sont nombreux à imaginer pouvoir travailler de chez eux, ils croient aussi à «l’intelligence collective». Chloé pense que «concrètement, l’entreprise numérique utilisera tous les outils existants pour bénéficier de toutes les idées». Pas besoin d’être côte à côte pour mettre ses idées en commun grâce aux nouvelles technologies. Pour Laurent, l’avènement de l’intelligence collective aboutira sur une évolution de la division du travail, «du modèle pyramidal classique vers un modèle horizontal». Mais si les étudiants sélectionnés semblent tous plutôt positifs et enthousiastes, on ne peut pas en dire autant de l’ensemble des jeunes. «L’entreprise de 2020 je l’imagine surtout en faillite» lance Dimitri sur notre page Facebook .«Difficile d’imaginer l’entreprise du futur quand on est confronté à des portes closes et qu’on ne parvient pas à y rentrer» témoigne Amélie. Entre imagination positive et pessimisme morose, Hatsue rappelle: «2020 c’est dans 6 ans! Pas dans 50! Rien ne va changer!» Pour le meilleur ou pour le pire?

31/03/2014 Les deux technologies de base de données désormais disponibles en une !    SkySQL, le fournisseur de confiance de solutions de bases de données MariaDB, annonce le lancement de sa nouvelle gamme de produits MariaDB pour les entreprises. Les éditions MariaDB Enterprise 2 et MariaDB Enterprise Cluster 2 étendent la vision de SkySQL avec…

Une base de données online via mot de passe

27/03/2014  Le concours Génération mobilité proposait aux jeunes d’imaginer l’entreprise du futur. Plus de 5000 étudiants plutôt enthousiastes ont répondu à l’appel. Petit florilège de leurs propositions. Les jeunes ne manquent pas d’imagination pour penser le monde de demain. Et ils ne sont pas en reste quant à l’entreprise du futur. Interrogés sur leur vision…

Bases de données MariaDB : pour Ubuntu, c’est non

Par Antoine Duvauchelle | Vendredi 28 Février 2014 Open Source : Les autres distributions GNU/Linux ont tendance à choisir MariaDB pour la gestion de leurs bases de données, mais Ubuntu reste fidèle à MySQL d’Oracle. Explications de Mark Shuttleworth.   L’exode vers MariaDB, qui semble toucher de plus en plus de distributions GNU/Linux, n’a pas de prise sur Canonical…

Base de données : SkySQL amène MariaDB vers la haute disponibilité

Le 29 janvier 2014 par David Feugey   Avec MariaDB Enterprise 1.0, SkySQL propose une solution alliant MariaDB et Galera Cluster. Des fondations qui s’enrichiront par la suite d’autres outils dédiés aux clusters et au Cloud. Au travers de son offre SkySQL Enterprise, SkySQL entre en concurrence directe avec MySQL Enterprise d’Oracle. Toutefois, la société finlandaise compte bien dépasser les…

MongoDB investit en France pour développer le créneau NoSQL

27/01/2014 – Par Philippe Nieuwbourg Avec 150 millions de dollars obtenus de ses investisseurs, MongoDB, une base de données open source NoSQL, peut maintenant accélérer ses investissements commerciaux dans les principaux pays. La France fait partie des cibles principales en Europe.  Eclairage sur une technologie NoSQL qui commencerait à équiper des applications critiques dans de grandes…

MariaDB Enterprise part à l’assaut de MySQL d’Oracle

Technologie : Pour concurrencer MySQL en entreprise, l’éditeur du fork MariaDB a lancé MariaDB Enterprise combinant MariaDB Server et Galera Cluster. L’offre comprend les logiciels et surtout un véritable service de support, indispensable pour rivaliser face à Oracle. Par Christophe Auffray | Vendredi 24 Janvier 2014 Editeur de MariaDB, fork de MySQL, SkySQL part un peu plus encore à l’offensive face…